Accoucher sans douleur, est-ce possible ?

Il faut reconnaître que le travail peu avant l’expulsion proprement dite et l’accouchement lui-même est souvent difficile à vivre. C’est d’ailleurs pour cela qu’au fur et à mesure que la date prévue pour l’accouchement approche, les femmes enceintes stressent et ont peur. Oui, l’accouchement est douloureux, mais avec quelques astuces, il peut être moins douloureux.

Voulez-vous accoucher sans médicament ?

Pour certaines femmes, accoucher sans médicament est tout simplement inenvisageable. Rien que l’idée de souffrir mille misères lors des contractions et de l’accouchement leur est insupportable. Elles optent dans ce cas pour la péridurale. Tout ce qu’elles souhaitent, c’est d’accoucher sans douleur et d’être apaisée et rayonnante lorsqu’elles prendront pour la première fois leur bébé dans leurs bras. Qu’en est-il de vous ? Est-ce que vous aussi, vous désirez accoucher sans douleur ? C’est normal de le souhaiter, mais il est aussi possible d’y arriver avec ou sans médicament. En fait, la clé réside dans la préparation. Il s’agit d’une préparation physique et mentale. La préparation physique consiste à renforcer vos forces pour endurer les heures de travail et l’accouchement. Elle consiste aussi à apprendre des techniques de respiration pour gérer la douleur, à apprendre à pousser, etc. La préparation mentale consiste à renforcer votre confiance en vous, votre capacité à faire face et à gérer la douleur, à fixer votre attention sur des pensées positives qui vous feront oublier momentanément la douleur. C’est pour toutes ces raisons qu’il est important que les femmes enceintes suivent des cours de préparation à l’accouchement. Sachez que ces séances sont remboursées par la sécu. Vous n’avez donc pas d’excuse pour ne pas les suivre. C’est pour votre bien et celle de votre enfant à naître.

Différentes approches pour soulager la douleur

Il existe différentes approches pour soulager la douleur des contractions et de l’accouchement. Certaines ont recours à des méthodes pharmacologiques, d’autres se tournent vers des solutions alternatives avant de recourir à une intervention médicamenteuse au besoin. Parmi ces solutions alternatives, il y a la sophrologie, l’acupuncture et les astuces sur accouchement-naturel.com. Avant de choisir ce type d’alternative, pensez toujours à en parler avec votre sage-femme ou votre gynécologue. Dans tous les cas, les moyens pour soulager la douleur peuvent se compléter. Au-delà de ces méthodes, le plus important reste le soutien indéfectible de votre mari ou du moins d’un proche avec qui vous avez des relations fortes. De très nombreuses études ont montré qu’un soutien continu permet de réduire la durée du travail, favorise l’accouchement naturel sans césarienne, diminue l’anxiété, etc. De toute manière, la présence physique et active du futur papa va forcément améliorer vos relations de couple, permet un développement plus rapide de la relation père-enfant, renforce le sentiment de compétence paternelle. Si pour une raison ou une autre, votre mari ne peut être présent, choisissez une personne de confiance, voire votre sage-femme, pour vous accompagner. En tout cas, soyez assurée que le personnel médical et infirmier sera là pour vous offrir le soutien dont vous avez besoin et vous aider.

About The Author

Leave A Comment

Commentaires récents

 
    février 2021
    L M M J V S D
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728