Le vol à voile : une ballade dans l’air

Aujourd’hui, la plupart des vols d’air pratiqués sont propulsés par un moteur. Le vol à voile est assez spécial, puisqu’il se fait sans moteur. Un sport pratiqué sur un dispositif sans moteur et dans l’air, ne peut paraître que dangereux. Et pourtant, vu le nombre d’adeptes à travers le monde, on ne pourrait affirmer que le vol à voile est un réel danger. C’est toute une autre chose. En quoi consiste donc le vol à voile ?

Qu’est-ce que le vol à voile ?

Le vol à voile n’est qu’un vol en plein air et dans le ciel. Il se pratique sur un appareil volant qui paraît et est plus lourd que l’air. Il est sans moteur, et pour être propulsé, cet appareil utilise l’énergie naturelle de l’atmosphère. L’engin est donc naturellement manipulé par le pilote qui doit avoir une maîtrise parfaite. Les caractéristiques de cet appareil permettent également de le rendre mobile et de le contrôler. Le vol à voile est un sport assez répandu dans le monde. En Europe, de façon assez particulière, vous pouvez le pratiquer en Bavière et à Turin.

Le fonctionnement du vol à voile

Ce type de vol n’est possible que par l’exploitation des mouvements du vent. Le conducteur doit être en constante chute, à l’opposé du sens de l’air. Pour voler en altitude, il utilise la force d’un courant de vent ascendant assez puissant. Pour faire court, le conducteur (planeur) ne vole que lorsque le vent dans lequel il se trouve et est en train de voler, est plus fort que le mouvement de chute de son appareil.
Tout se fait en fonction de l’air. C’est ce qui rend palpitant ce sport d’air assez particulier. Si celui qui contrôle l’appareil descend conformément au mouvement du vent, une fois que le vent sera plus fort, l’engin et le planeur vont rapidement gagner en altitude.

       

About The Author

Leave A Comment

Commentaires récents

 
    octobre 2018
    L M M J V S D
    « Sep    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031