Tout savoir sur les boissons hypotoniques

Pour compenser l’énergie dépensée pendant l’effort, les sportifs ont recours aux boissons hypotoniques. Même si nombreux sont ceux qui en consomment, le principe de fonctionnement de ces types de boissons reste encore flou pour la majorité. Cet article se veut d’apporter toutes les réponses aux questions des consommateurs.

Boisson hypotonique : c’est quoi ?

Une boisson est dite hypotonique lorsqu’elle renferme les mêmes éléments présents dans le sang comme le glucide et le sodium, mais à une concentration moins élevée pour favoriser son assimilation par l’intestin. Au moment de l’effort, une boisson hypotonique aide à maintenir l’hydratation du sportif grâce à sa structure particulièrement diluée.

 

 

Boisson hypotonique : pour quels avantages ?

Pendant l’effort, les sportifs devraient boire une boisson hypotonique. En effet, facilement absorbée par le corps, ce type de boisson favorise l’apport en eau dans l’organisme. En consommer permet aussi de booster l’organisme avec des minéraux. Ainsi, lorsque pendant l’effort, le corps consomme rapidement certains nutriments, la boisson hypotonique comme cette boisson d’endurance CR7 drive intervient pour les remplacer. Outre ces côtés positifs, ce type de boisson contribue aussi à l’assimilation des particules indispensables pour soutenir l’effort. Il en est ainsi du glucose et du sodium.
Certes, la boisson hypotonique a des avantages, mais comme tout produit, elle présente aussi quelques inconvénients, lesquels sont indissociables des boissons énergétiques. Avant tout, ce type de boisson n’est pas conseillé lors d’un effort physique minime. Ensuite, n’essayez pas de préparer vous-même votre boisson énergétique. En effet, la dose de sucre, de sodium, etc. pour créer une boisson de l’effort doit être minutieusement respectée. Si vous ne pouvez pas respecter à la lettre la composition de cette boisson, vous risquez d’avoir une boisson trop sucrée ou trop salée. Conséquence, la boisson hypotonique faite à domicile qui avait pour but de maintenir l’hydratation du corps produit l’effet inverse. Elle entraîne une déshydratation du sportif.

Boisson hypotonique : quand en boire ?

Pendant un effort physique intense, l’organisme élimine entre 4 à 6 litres d’eau. Pour éviter les problèmes de déshydratation, cette dépense en eau doit être palliée par une bonne hydratation tout au long et après l’effort. Ainsi, au cours de l’effort physique, il est recommandé de boire une boisson hypotonique en petite quantité, mais de manière régulière. Cela va permettre à l’organisme d’assimiler son contenu. Par ailleurs, il faut savoir que la capacité d’évacuation de l’estomac varie suivant plusieurs facteurs tels que l’activité à réaliser, la température extérieure et la boisson en question.

       

About The Author

Leave A Comment

Commentaires récents

 
    mars 2019
    L M M J V S D
    « Fév    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031